images.jpgtv7.bmp7novemvrei.jpg

Un chiffre et des lettres ! Le conte est bon !

20 Mars 2011 

Le 7 Novembre s’est avéré un sempiternel 1er Avril ! La révolution du Jasmin, métaphore donnée au  coup d’Etat médical de 1987, n’était rien qu’une virée de cactus, une lâchée de plantes carnivores dans le plus beau jardin de la Méditerranée, à savoir la Tunisie ! Et depuis, le chiffre 7 était bombardé idéologie d’état, programme politique et instrument médiatique. Il a poussé partout et n’importe où, sept jours sur sept, tel un champignon véreux, jusqu’au vomissement. Otage jusqu’au dernier frisson, toute la population tunisienne en était devenue septivore, de la région septentrionale jusqu’aux confins de Ras Jeddir ! 

Ils nous ont saoulés avec leur slogan « Tunisie, force7″ ! La TV 7 nous a fait voir des mauves et de pas mûrs jusqu’à l’intoxication. Et nous, vieux et ingrats bougres, jamais nous n’étions rendu compte que, pendant cette ère nouvelle, à cette aire poubelle, nous effleurions le 7ème ciel et que les sept merveilles du monde étaient à nos bras et les sept couleurs de l’arc en ciel étaient à nos pieds ! Chiffre 7 ou le mythe fondateur d’une période sceptique et septique où rivalisaient pourtant de nuisance les sept pêchés capitaux ! Ben Ali Baba et ses 40 voleurs, cette brochette d’illettrés dont la rapacité n’a d’égale que l’impudence, n’ont jamais compris que 14 est un double de 7.   Après que le RCD ait rendu l’âme et les armes le 9 Mars 2011, il ne serait pas trop revanchard ni ringard d’annoncer victorieusement « Jeu, sept et match ». Un dernier revers fatidique ! Quelle revanche !  Ecrasez sept vermine !